Laure Courtellemont, le Ragga Jam et elle ne font qu’un

Laure Courtellemont, créatrice du concept DanceHall, Le Ragga Jam.


Pour vous présenter son portrait, il faut se replonger 15 ans en arrière, où il n’y avait que le Hip Hop comme « danse de rue ». Une jeune fille prénommée, Laure Courtellemont s’associait avec des crew Hip Hop et faisait ses propres passages de Dance Hall.

Étant une femme, on la voyait plutôt danser du Dance Hall Queen Contest et même si elle respecte et admire ce style elle ne se sent pas touché par celle-ci.

Alors, elle danse le Dance Hall comme un homme et essai de se faire respecter tant bien que mal en étant blanche et en dansant comme un homme. C’est le message qu’elle essai de porter. D’autant plus qu’elle ne s’habillait qu’en Baggy car elle ne voulait pas qu’on l’associe à la dimension sexuelle que le Dance Hall peut avoir.

Sa démarche très respectueuse, montre que Laure Courtellemont est talentueuse. Elle affirme que pour arriver à son niveau il suffit d’avoir l’envie, savoir écouter la musique, être passionnée, être prêt à se dédier à quelque chose. « Les seules limites qu’on a dans la vie, c’est celles que l’ont se met à soi même » !!

Laure Courtellemont est non seulement une danseuse, chorégraphe et professeur, mais est aussi mondialement connue comme étant la meilleure dans sa discipline ! Elle allie originalité, grâce et caractère tout en restant sensuelle et féminine ! Cette détermination lui a permis de collaborer avec le grand équipementier sportif Nike. Et devient par la suite l’égérie de la campagne européenne : « TAKE SPORT, ADD MUSIC ».

Laure enseigne le Ragga Jam dans les plus grands événements de danse à travers le monde, et ses cours font salle comble.

Elle donne vraiment une nouvelle dimension du Ragga Jam et inspire la nouvelle génération !

Alors les filles Foncez ! Et apprenez le Ragga Jam !!

(Bientôt, des stages de Ragga Jam seront affichés dans l’Agenda de la semaine)

Abonnez-vous à sa chaîne YouTube.

Son Interview par « Soul Ton Oreille »